Les 10 étapes pour réaliser un visuel en modélisation 3D

Classé sous : Making-of, Photoréalisme .

Vous vous demandez peut-être comment on fait pour passer de ça, à ça ? La construction d’une image 3D, c’est tout un art ! On vous l’explique, étape par étape. Suivez-le guide…

1. Définition d’un style de création 3D

Dans un premier temps, on réfléchit au concept. On pense au design. On grapille ci et là des informations visuelles qui nous font rêver. (« On » = nos designer et artistes 3D). On se fait des croquis, un beau Moodboard, qui réunit tous les éléments du décor que nous voulons voir apparaitre sous nos yeux. On convient avec le client d’une ligne directrice et d’un style de création (traditionnel, contemporain, luxueux, vintage ou moderne, etc.).

A cette étape, on veut recevoir un maximum d’information visuelle nous permettant d’imaginer le rendu 3D photoréaliste final recherché et de respecter les attentes esthétiques du client.

Moodboard example in cg animation image

On monte ensuite une petite banque d’images de référence sur lesquelles on va se baser pour construire notre création 3D. Cette étape n’est pas toujours dans notre cour, parfois le client nous fournit lui-même ses références et concepts. Des designers spécialisés sont également parfois engagés pour réaliser des moodboards.

 

On arrive au final de cette étape avec une idée claire sur la « griffe » que l’on va donner à notre image 3D.

 

2. Conception de la scène 3D

Après avoir défini nos bases de création, on s’attaque à la conception de la scène 3D.

Imaginez ça comme un studio de photo…virtuel.

Cela signifie concevoir de toute part une pièce, incluant des murs, des fenêtres, des portes, et les premiers mobiliers.

Le résultat ça donne ça.

Vous allez vous dire, ce n’est pas encore très beau….

…Et vous aurez raison.

Patience. ça arrive.

 

3. Le décor et les accessoires 3D

Nous pouvons ensuite ajouter les accessoires dans le décor, et positionner le ou les produit(s) vedette(s). Comme ici, notre fauteuil :

ajout d'un divan dans une création 3d

Il peut soit être importé en 3D, si vous êtes chanceux et que vous l’avez déjà comme tel. Ou soit nous les créons pour vous, sur base d’un fichier technique 2D que vous nous fournissez.
Pour les accessoires, nous puisons des formes dans notre bibliothèque interne, et nous leur ajoutons la matière et la couleur désirée afin qu’elles s’adaptent au mieux à la ligne directrice choisie.

 

4. Et la lumière fut

Vous vous demandez quelle est la recette pour faire d’une image 3D un bijou de réalisme ?

Et bien nous vous répondrons : La lumière.

Voyez par vous même. Un même espace, avec un éclairage négligé ou bien éclairé.

Avouez, c’est plutôt évident.
Dans notre studio photo virtuel, on va donc placer les lumières de base que sont celles du soleil, du ciel, et des fenêtres. Nous créons ainsi un éclairage naturel.

5. Réalisme et textures, tout un enjeu

Et le deuxième ingrédient miracle pour faire une belle modélisation 3D photoréaliste, vous le devinez ?

La matière.

On peut avoir un espace bien éclairé, s’il met en lumière des textures qui, elles, ne sont pas réalistes, vous perdez d’un seul coup l’occasion de faire bonne impression.

Les textures sont un grand enjeu dans la création d’une image 3D réaliste.

Voyez la différence ici.

Votre produit se distingue de par sa composition : cuir, chrome, bois franc, etc.

 

Ne négligez donc pas l’importance de la qualité du rendu de votre produit ! Les reflets, les effets, …rien n’est laissé au hasard !

 

Vous avez l’échantillon, il vous manque la texture ?

Faites nous parvenir un échantillon physique et nous le photographierons au studio afin de créer la texture qui sera intégrée dans l’ambiance 3D. Cette technique permet d’assurer une conformité parfaite de votre produit : grain et noeud du bois, texture, couleurs, etc. Notre expertise de longue date en photographie nous a permis, avec les années, d’en faire une spécialité du studio. Ne craignez pas un rendu générique de style trouvé sur le web, notre recette (testée et approuvée par nos clients) vous garantit un résultat ultra réaliste, même sur écran ! Ces images-texture pourront également servir pour vos catalogues et vos outils de diffusion.

 

6. De jour, de nuit ou entre les deux ?

Il est temps de choisir quelle ambiance vous voulez refléter dans votre espace. L’ajustement des éclairages à ce stade est primordial, car il prend tout son sens dans une pièce remplie d’objets, et il lui confie le « petit je ne sais quoi » qui fait qu’un décor nous parle plus qu’un autre.

 

On ajuste ainsi l’éclairage selon vos goûts et vos contraintes (jour ou nuit ou entre-deux, éclairage direct ou indirect, etc.). Et on ajoute, au besoin, de la lumière artificielle (une lampe par exemple).

 

7. L’angle de vue

De même que le photographe choisit son point de vue pour prendre sa photo, nous allons choisir notre angle dans l’espace pour pouvoir au mieux mettre en vedette le produit pour lequel nous créons le décor en modélisation 3D. Fauteuil, plancher, table, accessoire, évier ou douche, l’approche visuelle diffère selon s’il s’agit d’un recouvrement de sol ou d’une baignoire.

Le tout se joue dans le choix de l’angle

On choisit donc, en fonction du produit et des exigences du client, le meilleur point de vue pour mettre en vedette le produit.

Un peu comme l’objectif d’une caméra, on choisit le bon angle pour mettre en évidence les aspects visuels et techniques des éléments du décor en modélisation 3D.

La bonne nouvelle, c’est qu’on peut essayer plusieurs points de vue, car une fois que notre scène est créée, on peut bouger dedans pour la regarder sous toutes ses coutures. C’est ça aussi la magie de la modélisation 3D !

8. On y est presque !

Il ne manque plus que quelques détails ! Le temps de passer l’image 3D au peigne fin pour corriger les coquilles concernant les matériaux, les éclairages et le positionnement des objets en 3D.

Un élément flotte dans l’espace ? Un objet n’a pas de texture ? Nos yeux de lynx analysent tout pour ne rien laisser trainer !

Il est encore temps de changer d’avis !

Avec la 3D photoréaliste, pas besoin de refaire une scène au complet si vous voulez déplacer ou changer un objet dans le décor. Comme nous pouvons voyager dans l’espace créé, nous avons l’occasion d’y apporter des modifications de dernière minute, sans pour autant recommencer à créer toute une scène !

 

9. Ça y est, vous pouvez valider !

Avec l’aide du client et une fois satisfait du rendu dans le logiciel 3D, nous peaufinons l’image selon vos besoins spécifiques. On soigne alors la version gagnante : calibration des couleurs, ajustement des contrastes, ajustement des couleurs du produit pour respecter la réalité, etc. C’est comme un petit toilettage avant le rendu final.

 

10. Le rendu 3D final

Tadaaam !!!

Le projet est complété et l’image finale est générée dans sa plus grande qualité (sans omettre les heures de calcul de nos supers machines pour en arriver à la plus haute définition, on aura l’occasion de s’en reparler prochainement) :

Rendu Final 3d exemple

ça vous plait ? Découvrez d’autres visuels réalisés en 3D photoréaliste sur notre portfolio.

Rappelons aussi que tout le processus de modélisation 3D se fait grâce au talent des artistes 3D qui sont derrière le projet. La modélisation 3D demande habileté et faculté, c’est ça qui fait toute la différence dans le résultat final !

Et si vous passiez vous aussi à la modélisation 3D ?

Si vous avez en votre possession un fichier 3D de type Autocad ou Sketchup, envoyez le nous, vous serez surpris de ce qu’on peut faire avec celui-là !

A bientôt !

Plus d’info sur notre studio de création 3D

À lire aussi sur notre blogue

Voir tous les articles
©2019. KUB Studio