Réalité augmentée et réalité virtuelle : quelle différence?

Si les nouvelles technologies étaient autrefois réservées au département des T.I. d’une entreprise, elles ont aujourd’hui rejoint le département marketing. Qu’il s’agisse de lancer une nouvelle baignoire à jets ou un revêtement de sol moderne, les outils promotionnels technologiques abondent. Parmi le lot, la réalité virtuelle et la réalité augmentée.

Si ces deux médiums observent des ressemblances, ils sont pourtant bien distincts et peuvent vous servir très différemment.

Qu’est-ce que la réalité virtuelle?

À titre de directeur/directrice marketing, vous avez certainement entendu parler de réalité virtuelle ou de VR. Après tout, le concept n’est plus si nouveau. En fait, il ne l’est pas du tout : la réalité virtuelle aurait vu le jour en 1950!

À l’époque, le dispositif ne ressemblait en rien aux casques de VR que nous utilisons aujourd’hui. Il s’apparentait davantage à un petit cinéma individuel, utilisable par une personne à la fois. On manipulait l’environnement de façon à stimuler les sens de l’utilisateur. L’appareil était, par exemple, équipé de ventilateurs et d’un siège vibrant, pour procurer une sensation d’immersion.

Les premiers casques de réalité virtuelle sont apparus au tournant des années 2000. Leurs capacités technologiques n’ont cessé d’augmenter depuis.

Les capacités de la réalité virtuelle

La réalité virtuelle est utilisée dans de nombreux domaines :

  • Jeu vidéo;
  • Animation;
  • Diffusion de spectacle en direct ou en différé;
  • Secteurs militaires;
  • Marketing et présentation de produits.

Pour les entreprises manufacturières oeuvrant dans les secteurs du recouvrement de sol et des produits de cuisine et salle de bain, le VR peur s’avérer un ajout époustouflant dans la mise en marché de vos produits.

Imaginez pouvoir transporter dans votre cellulaire la gamme complète de vos produits et avoir une salle de montre sur demande. Vous pourriez offrir l’expérience client complète partout, en tout temps.

Comment fonctionne la réalité virtuelle?

La réalité virtuelle, comme son nom l’indique, est créée de toutes pièces. Il s’agit de créer un univers qui n’existe que sous forme numérique, mais qui semble réel. C’est comme si le spectateur était projeté dans l’image ou la vidéo 3D.

Il existe trois façons de visualiser ce monde numérique :

  • Via un ordinateur portable ou de bureau : On se déplace dans l’environnement virtuel à l’aide de la souris. Cette façon de faire ne demande aucun matériel supplémentaire et est accessible sur la plupart des ordinateurs récents.
  • Via un téléphone intelligent : Plutôt que d’utiliser la souris, on utilise son doigt pour se déplacer dans l’espace. Cette méthode est plus rapide et facile à utiliser dans les endroits publics. C’est celle qui permet de sortir l’expérience du bureau, par exemple dans les foires commerciales.
  • Via un casque VR : Les modèles de casques sont nombreux. Ils offrent une expérience immersive totale. Avec le casque sur les yeux, vous avez vraiment l’impression d’être dans la pièce et de pouvoir vous y déplacer. Vous pouvez aller jusqu’à vous installer dans le bain ou vous asseoir sur un fauteuil. Ajoutez-y une trame sonore et l’expérience sera aussi stimulante qu’en « vraie » réalité.

Enhancing customer experience with virtual reality_CGI animation

Qu’est-ce que la réalité augmentée?

La réalité augmentée, quant à elle, permet de faire des ajouts virtuels au monde réel. Le téléphone intelligent ou la tablette sont ses meilleurs véhicules à cause de leurs caméras. Ce sont elles qui captent la scène réelle qui peut être augmentée. L’appareil permet de juxtaposer des éléments virtuels sur l’image captée. C’est cette technologie qui nous permet d’utiliser des filtres Instagram ou Messenger et de nous ajouter des oreilles de chien.

Les exemples d’utilisation sont nombreux. Pour un manufacturier de plancher, il permet de tester différents planchers dans une pièce existante. Vous savez, pour ce client qui dit « je le trouve beau, mais je me demande s’il fera dans ma cuisine! » Avec un téléphone ou une tablette, il peut maintenant visualiser le plancher convoité et valider le fit.

La réalité augmentée permet en plus à l’utilisateur d’agir en toute autonomie. Il peut lui-même intégrer des luminaires, du mobilier, une baignoire… La liste est infinie! Elle comprend donc certainement votre produit.

 

Lorsqu’on distingue et qu’on comprend la réalité virtuelle et la réalité augmentée, il devient aisé d’imaginer comment on peut personnellement l’exploiter. Soyez toutefois prudents! Pour être efficace, votre expérience peut-elle « avoir l’air en 3D » ou doit-elle être 100 % réaliste? Si l’objectif est de présenter un produit, le réalisme est de mise. S’il est davantage d’offrir une expérience interactive, le niveau de réalisme peut varier. Il est important d’établir vos buts et d’en discuter avec les studios d’imagerie lors de votre « magasinage ». Parce que, comme on magasine un psy, une coiffeuse ou un constructeur, un studio d’imagerie 3D se choisit.

Découvrez nos projets en réalité virtuelle

À lire aussi sur notre blogue

Voir tous les articles
©2021. KUB Studio
Site web créé avec par Sudo agence web